27 avr. 2016

Puchi bentô | Chirashi saumon-avocat


Ces derniers jours, je suis comme possédée par une furie culinaire : je n'arrête pas ! Accompagnée par la lumière du soleil qui traverse ma cuisine tôt le matin, buvant un thé bien chaud, je cisèle, je cuis, j'assaisonne, j'assemble et je finis par quelques photos. Je ne fais pas de bentôs tous les jours, parce que j'aime aussi manger au restaurant avec mes collègues, alors j'essaie de faire correspondre au maximum matinées ensoleillées et préparation du déjeuner.

Ces derniers temps, je mourais d'envie de manger un chirashi. En faisant des recherches d'images sur internet, j'ai constaté que le bentô de chirashi n'existe pas au Japon. J'ai posé la question sur un groupe japonais spécial bentô que je suis sur Facebook, si cela se faisait ou pas, comment... Apparemment, on n'emmène pas de poisson dont l'odeur peut être forte sur son lieu de travail alors on évite le chirashi, mais on peut emmener ce même saumon en sushis. Têtue, j'ai décidé de me lancer quand même et de voir si le poisson allait réellement sentir fort ! Parfois il y a des challenges qu'il vaut mieux oublier, parfois et ça réussit !

Pour éviter que le plat ne tourne, il est impératif de le conserver dans différentes petites boîtes. Le riz dans le contenant principal à température ambiante, le saumon et l'avocat dans un autre (ils ont pu tenir ensemble) absolument entreposé au frigidaire, et les graines de sésame dans un petit sachet. Cela demande un peu plus d'organisation que d'habitude mais le repas n'en est que meilleur ! J'ajouterais même que je n'ai eu aucun problème d'odeur de poisson. Ni dans le frigidaire ni pendant le repas.

Maintenant que vous savez dans quoi vous vous engagez, passons à la recette, d'une simplicité enfantine.


Ingrédients (x2 personnes)
- 2 portions de riz rond cuit
- 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz
- 1 cuillère à café de sel de mer
- 1 cuillère à soupe de sucre
- 1 cuillère à soupe de sake

- 1 avocat
- 1 pavé de saumon ultra frais et sans peau
- graines de sésame
- gingembre mariné

Lorsque le riz est cuit et chaud, le placer dans un plat (en bois de préférence) qui ne garde pas la chaleur. Mélanger ensemble le vinaigre de riz, le sake, le sel et le sucre puis verser le tout sur le riz. Mélanger délicatement sans écraser le riz, pendant plusieurs minutes. Cela aère le riz et l'aide à refroidir plus vite. Attention : le riz chaud absorbe mieux l'assaisonnement que le riz froid, n'attendez donc pas qu'il soit froid pour l'assaisonner. Laisser reposer à température ambiante.
Lorsque le riz est bien refroidi, le placer dans une boîte à bento ou un joli bocal un peu old school comme ici.
Découper l'avocat et le saumon en dés. Réserver à part.
Préparer un peu de sésame et une tranchette de gingembre mariné. Mettre de la sauce soja dans une petite bouteille (Garder celles que distribuent les restaurants de sushi est assez utile).

A l'heure du déjeuner, disposer l'avocat sur le riz, puis le saumon au centre. Poser le gingembre au sommet et arroser d'une fine pluie de sésame. Il est possible d'ajouter une pointe de wasabi, évidemment. Déguster !


Vous aimerez peut-être

11 commentaires:

  1. Mais c'est une merveille ! Et le bocal rend trop bien en bento. C'est étanche pour des plats en sauce ?

    RépondreSupprimer
  2. Ah bah ça me donne bien envie :)

    RépondreSupprimer
  3. Utsuku > non le bocal n'est pas étanche. J'avais essayé d'emmener une soupe miso au travail un jour et ca a fuit de tous les côtés !

    RépondreSupprimer
  4. Wouah ! Moi qui adore le saumon et l'avocat, je sens que je vais adorer cette recette !
    Merci beaucoup ~

    RépondreSupprimer
  5. Woah ça a l'air délicieux, je sens que je vais mis mettre également

    RépondreSupprimer
  6. Woah ça a l'air délicieux, je sens que je vais mis mettre également

    RépondreSupprimer
  7. Hello Eugénie !
    Je suis une dingue de chiraschi saumon-avocat. Mais je suis un peu une flippée de l'intox alimentaire. Tu utilises un pavé de saumon acheté au supermarché ? Je n'ose manger mon pavé de saumon acheté sous vide cru...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non non surtout pas ! Je l'achete à la poissonnerie la veille au soir ou, le matin même si je ne suis pas au boulot.

      Supprimer
  8. Ah oui voilà donc en effet c'est un peu contraignant ^^ je n'ai pas de "vraie" poissonnerie près de chez moi.
    La poissonnerie du supermarché j'imagine que ça ne marche pas non plus ? :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca se tente, dis leur bien qu'il te faut le plus frais possible pour des sushis (ca en general ils comprennent). Tu ne devrais pas avoir de souci particulier.

      Supprimer
  9. AH oui si je précise ça peut le faire. Tu me diras ça doit être le même poisson qu'ils utilisent pour leur stand de sushis juste à côté. Merci pour ta réponse et bons tout derniers préparatifs !!! ;)

    RépondreSupprimer

Copyright Eugénie Rossi. Fourni par Blogger.
Les photos portant l'estampille du blog ainsi que les textes ne sont pas libres de droit. Merci de me consulter pour toute utilisation.