14 sept. 2015

Manger japonais à Paris | Chez Ai


J'ai longtemps hésité à partager cette adresse tant le restaurant a cette saveur de lieu que seuls les privilégiés connaissent ! J'ai une adresse de tonkatsu à Tokyo du même acabit, que je garde secrète depuis 6 ans, envers et contre tout !
Les secrets ça a du bon parfois, même si pour Ai, j'ai craqué ! J'ai eu envie de vous parler de ce petit restaurant hors des sentiers battus qui déroute les clients entrés par hasard. Parce qu'il faut être préparé, quand on s'y rend : il est facile de se faire gronder par la patronne si on ne mange pas ses sushi correctement, et il est difficile de deviner quel est le bon moment pour lui demander un renseignement si elle est en train de préparer ses sushis. Mais ça, je vais vous en parler plus bas, et croyez-le ou non, le charme de ce restaurant c'est la personnalité de la patronne, mais pas seulement...

La carte
Dé-li-cieuse ! Le miracle du sushi ! Non vraiment, c'est là qu'il faut emmener les néophytes de la cuisine japonaise, même les plus sceptiques (sauf si vraiment ils n'aiment pas le poisson, là, ça ne sert à rien d'insister, d'accord ?). 
Les produits sont ultra frais, le poisson est choisi méticuleusement et ça se sent : il fond dans la bouche et a du goût. Ce genre de détail vous change un repas ! On a trop tendance à tolérer l'insipidité des sushis servis dans les faux restaurants japonais qu'on trouve maintenant à tous les coins de rue, c'est dommage. 
La chef propose des combinaisons de saveurs incroyables, joue avec les légumes, le poisson, les fruits pour proposer des pièces savoureuses et originales qu'elle prépare au comptoir, devant nous.

La carte propose des menus basiques (sushis au saumon, au thon, etc...), très bien pour découvrir ce genre de cuisine, mais aussi des menus "découverte" un peu plus travaillés. Si vous avez de la chance, vous pouvez même accéder à l'Omakase ! C'est une dégustation hors carte que la chef accepte ou non de vous partager. Le prix n'est évidemment pas le même, mais c'est une véritable fête pour les papilles. Selon les saisons, foi gras, aubergine marinée, asperge frite, framboises en accompagnement... L'éventail des possibilités est immense ! 

Le restaurant propose également des desserts. Evitez la mangue, "c'est pour les touristes" dit la patronne. La glace au sésame noir est une tuerie et est faite maison. La glace à la prune salée (umeboshi) peut quant à elle réserver quelques surprises... Je n'oserais pas vous la conseiller, même pour la blague.


L'ambiance
Le restaurant est vide, il ne faut pas être surpris et ce n'est pas parce que c'est une mauvaise adresse. Il n'est pas spécialement bien placé : la rue de la Michodière n'est pas très fréquentée par les aventuriers de la cuisine japonaise. L'intérieur et la déco ne paient vraiment pas de mine non plus. Quand on entre sans connaître, on a l'impression de tomber dans un bouiboui chinois déserté. Mais ne fuyez pas, tout va bien ! La qualité de la cuisine ne se juge pas à l'apparence d'un restaurant.
La patronne donne le ton tout de suite. Prévoyez d'avoir du temps en venant manger chez Ai car la préparation de chaque bouchée compte. Vous devrez vous plier au rythme de la chef, et pas l'inverse. C'est terriblement drôle de voir les regards déconfits et parfois apeurés des clients qui mangent ici pour la première fois. Ils font souvent le tour de la salle des yeux pour essayer de trouver du soutien, et comprendre ce qui est en train de se passer. 

Voici un petit guide pour vous aider à jouer le jeu sans accroc : 
- Lorsque la patronne vous explique l'ordre de dégustation de ses sushis, il faut l'écouter et le respecter ! Elle le fait pour que l'évolution des saveurs soit crescendo, elle sait parfaitement ce qu'elle dit. Si elle ne vous l'explique pas d'elle-même, n'hésitez pas à lui poser la question, je pense que ça lui plaira beaucoup. 
- Lorsque vous trempez vos sushis dans le mauvais sens dans la sauce soja (côté riz = interdit, ça rime c'est facile), ou pire si elle vous voit tremper dans la sauce un sushi qui ne devrait pas l'être (si elle vous l'a précisé avant évidemment), elle risque de venir vous corriger ! 
- Si vous tentez de l'appeler pour passer commande alors qu'elle est en train de préparer les sushis d'une autre table, elle vous ignorera tranquillement !

J'ai eu beaucoup de chance, toutes les fois où j'y suis allée j'ai eu le droit à l'Omakase. Parler en japonais aide beaucoup, mais dans ces cas-là, vous êtes livrés à vous-même : elle va parler à toute vitesse pour tester vos limites avec un petit sourire et l'oeil moqueur. Rien n'est jamais méchant mais toujours un peu challengeant, et pour peu qu'on ait de l'humour, on passe un merveilleux moment.
Pour en revenir à l'Omakase, la chef demande ce qu'on aime et ce qu'on n'aime pas. Lorsque j'ai dit que je n'aimais pas les oeufs de poisson, elle a tenté de me faire dire que j'étais une chochotte. Finalement, elle m'a servi un sushi avec des oeufs de poisson cachés entre le riz et la garniture. Je l'ai mangé, sans savoir, et l'ai trouvé délicieux. Lorsqu'elle m'a demandé, les yeux pleins de malice, si j'avais apprécié et que j'ai répondu de façon positive, elle a beaucoup rigolé et m'a avoué le méfait ! Depuis, je mange des oeufs de poisson avec plaisir... 

A la fin du repas, la chef n'hésite pas à nous offrir un petit cadeau. Souvent un sushi particulier selon ce qu'on lui a inspiré comme sentiment. C'est toujours aussi bon, et pour les plus susceptibles, cela remet immédiatement les compteurs à zéro. 
On m'a aussi dit qu'il était possible de faire un repas normal chez Ai, sans se faire gronder et sans cadeau à la fin. A vous de choisir donc !


Les prix
Ils sont plus élevés que dans un restaurant de sushi lambda, mais ils sont justifiés. 
Comptez entre 20 et 30€ pour un menu basique ou découverte. Si l'aventure "sushi à la carte" vous tente, cela peut grimper jusqu'à 40€. L'Omakase est, quant à lui, plus cher. En général on s'en sort entre 50 et 70€ par personne. Mais on rentre à la maison repu et heureux d'avoir mangé de bonnes choses. Ce restaurant propose donc des prix pour presque toutes les bourses. Il ne faut pas oublier que pour avoir des ingrédients de bonne qualité, il faut accepter d'y mettre le prix, à partir de là, cela ne me parait pas outrancier. 

Note
❤ ❤ bonus !!
Nous allons manger là bas pour des occasions spéciales comme un anniversaire ou quelque chose à célébrer. C'est notre menu de fête, toujours à la hauteur et variable selon les saisons. 

Ai
7, rue de la Michodière
75002 Paris
01.42.96.93.51
A l'ancienne, pas de page Facebook ni de site internet. Pas besoin de réserver.


Vous aimerez peut-être

8 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout !
    Tes photos me donnent vraiment envie, par contre, je ne sais pas si je suis d'attaque à me frotter à la patronne ;) Mais, remarque, ça doit être une expérience ! Je garde précieusement l'adresse. Merci de l'avoir partagée avec nous. Je comprends que des fois, on soit tenté de garder ses petits trésors secrets ;)

    RépondreSupprimer
  2. Ooooh j'ai trahi ton secret ! PARDON T_T

    Merci pour ce petit guide (et merci pour l'adresse encore une fois !). J'y suis allée deux fois et j'ai vraiment adoré même si je n'ai pas eu droit à l'Omakase (je pense que parler Japonais doit vraiment aider sur ce coup là). Mon niveau est trop nul T_T
    Je pense que l'expérience doit varier en fonction des humeurs de la chef, la première fois nous n'étions que deux et elle a pris le temps de nous expliquer dans quel ordre manger nos sushi, alors que la dernière fois nous étions quatre et elle nous a à peine parlé. Mais chaque fois les sushi étaient à tomber ! :)

    J'essaierai d'y retourner quand j'aurai progressé :)

    RépondreSupprimer
  3. Yay encore une adresse jap à Paris ! ^^ Par contre haha le truc "paradoxale" avec ma passion de la culture japonaise c'est que je ne mange pas de poissons (jamais, depuis toujours) x) Bisouus !

    RépondreSupprimer
  4. Céci : Je pense en effet que ca varie selon l'humeur de la chef, parce qu'une fois on etait très nombreux et elle nous a tout expliqué ! Elle a meme pris la commande de sushi à la piece sans rien noter (nous étions 6 et nous ne voulions pas les memes choses et nous changions d'avis en cours de route...). Impressionnant !

    Alicia : il y a aussi des menus de brochettes, mais je ne sais pas ce que ca vaut, je n'ai jamais gouté la bas. Après c'est un paradoxe aussi puisque normalement dans un vrai restaurant de sushi, on ne sert pas de brochettes. Ca doit etre "pour les touristes" comme la chef aime bien dire !

    RépondreSupprimer
  5. C'est le genre de resto qui me plait ! Familial et savoureux. Aaaah je veux le tester !!!

    RépondreSupprimer
  6. Je suis impatient de tester cette adresse : vraiment un grand merci pour cette découverte !

    RépondreSupprimer
  7. Testé et approuvé! Depuis un moment je bave devant ton article, j'ai enfin décidé de franchir le pas et je ne le regrette absolument pas! Je lui ai dit que tu m'avais conseillé l'adresse elle s'est souvenue de toi! On a passé un super moment, la patronne nous a fait déliré avec des "vous êtes pas parisienne vous? Sisi! Non c'est pas possible vous êtes beaucoup trop souriante!", nous a raconté plein d'anecdotes et d'histoires, a été aux ptis soins, nous a fait des cadeaux et goûter des spécialités. On a commencé par ses Nira fait maison qui étaient a tomber, puis j'ai tenté les sushi spéciaux. Ca commence par des sushis plutôt classique mais trés bien dosé puis il y avait quelques suprises a la fin sur le plateau qui etaient vraiment délicieuses, du coup on lui a demandé de nous surprendre avec qqs sushis en plus et nous n'avons pas été déçu! Mon ami a pris de L'una-don, l'anguille était vraiment tendre et savoureuse! Les glaces au sésame et au thé vert étaient délicieuses! Pendant le repas elle nous a proposé plusieurs fois de goûté a des ptites choses qu elles était entrain de préparer en "cadeau". Et quand tu repars et qu'elle te dit "il faudra que je réfléchisse a quels sushi vous faire goûter la prochaine fois" que demander de plus! C'est facilement devenu le meilleur sushi de paris a mon gout! Merci d'avoir partagé ton secret!
    Sandrine M

    RépondreSupprimer
  8. Oh Sandrine, ton commentaire me fait tellement plaisir ! Savoir que tu es allée tester ce resto que j'aime tant et qu'il t'a plu comme ca, c'est ce qui pouvait arriver de mieux pour ce genre d'articles.
    Merci de m'avoir partagé ce moment là bas. Ca me donne envie d'y retourner ca fait longtemps que je n'y suis pas allée (et du coup je suis surprise que la patronne ait su de qui tu parlais quand tu lui as dit que tu me connaissais !).

    RépondreSupprimer

Copyright Eugénie Rossi. Fourni par Blogger.
Les photos portant l'estampille du blog ainsi que les textes ne sont pas libres de droit. Merci de me consulter pour toute utilisation.