22 avr. 2015

Croquettes de pomme de terre à la japonaise


Ah les korokke (コロッケ déformation de "croquette" en japonais) ! C'est le premier repas que j'ai fait, une fois seule à Tokyo lors de mon premier séjour. C'est toujours un petit moment nostalgique quand j'en mange, qui me rappelle ma minuscule chambre dans ma guesthouse, fenêtre donnant sur un petit parc boisé entre Ueno et Asakusa. Ca remonte à 9 ans mais c'est toujours présent !

On en trouve de toutes sortes dans les supermarchés au Japon, et des discounts sont souvent faites en fin de journée. J'en ai donc abusé une paire de fois !
En France, pas mal de restaurants japonais de Paris en proposent en accompagnement. Je vous recommande notamment celles de Nanashi (ok je vous recommande tout chez eux) et de Taeko.

Pour cette recette, je me suis basée sur la vidéo d'Ochikeron que j'ai légèrement revisitée, en ajoutant du céleri rave qui réhausse bien le goût de l'ensemble, et en n'utilisant qu'une sorte de viande : du boeuf hâché.

Voici donc la vidéo, visionnable directement ici ou en cliquant sur le lien un peu plus haut.


Recette

Pour 16 croquettes, il faut : 
- 5 oeufs (3 durs et 2 à battre pour la chapelure)
- 600g de pomme de terre
- 200g de céleri rave
- 200g de viande hâchée (boeuf ou autre selon vos goûts)
- 1 gros oignon
- une noix de beurre
- 1 cuillère à café de sel
- poivre noir

- farine
- panko (chapelure japonaise
- huile à frire
- ketchup
- sauce tonkatsu

Eplucher et couper en dés les pommes de terre et le céleri puis les faire cuire à l'eau jusqu'à ce qu'ils soient bien tendres. Pendant ce temps, faire cuire 3 oeufs durs (8minutes). 
Egoutter les légumes puis les réduire en purée dans un saladier pendant qu'ils sont chauds.
Emincer l'oignon et le faire revenir avec la noix de beurre dans une poêle. Ajouter la viande. Retirer du feu lorsque c'est cuit. 

Dans le saladier de purée, émincer finement les oeufs, mélanger, ajouter le sel, le poivre, puis la viande et les oignons. Bien mélanger le tout pour que ce soit homogène dans la répartition. Aplatir la mixture, puis à l'aide d'une cuillère à soupe ou d'un couteau, diviser en 16 parts égales, comme on couperait un gâteau. 
Prélever une part puis la rouler sur elle-même pour former une boule homogène. Répéter l'opération pour les 15 parts restantes.

Préparer un bol de farine, battre 2 oeufs dans un second bol, et mettre de la chapelure panko dans un dernier bol. Tremper chaque croquette dans la farine, puis dans l'oeuf et enfin dans la chapelure.
Les faire frire ensuite dans de l'huile bouillante (170°) jusqu'à ce qu'elles soient dorées. Les déposer au fur et à mesure sur une grille (attention c'est important car les entreposer sur une plaque les ramollirait) couverte de papier absorbant. 

Mélanger un peu de sauce tonkatsu et de ketchup. Ajouter des graines de sésame ou de lin selon vos goûts.



Vous aimerez peut-être

7 commentaires:

  1. Enh *-* je viens de voir ta recette après un petit repas léger et.......... ça m'a ouvert l'appétit ! Je pense que je vais tenter durant mes vacances !! Ça à l'air délicieux.

    Bises.

    RépondreSupprimer
  2. Whaaaa, tes photos donnent très envie ! *_* Je testerai avec plaisir !

    Au passage, merci pour ta recette de sakura mochi, il était temps que je la teste et j'ai adoré !^^

    RépondreSupprimer
  3. Miam ça a l'air délicieux ... Je file au supermarché ce soir et je teste ça :D

    RépondreSupprimer
  4. Le gros avantage c'est que tout se trouve en supermarché. Pas besoin d'aller en épicerie japonaise (a part pour la sauce tonkatsu qui peut être remplacée par n'importe quelle sauce barbecue).

    J'espere que vous m'en ferez des retours.

    RépondreSupprimer
  5. OOh je n'ai jamais testé ces croquettes, ça à l'air bon ^^ merci pour le partage je vais mettre la recette de côté ^^

    RépondreSupprimer
  6. J'adore les korokke !
    J'ai un faible pour celles à la kabocha.

    RépondreSupprimer
  7. Nice, i really like it.if you also like our site please follow: http: //www.jurknl.com

    RépondreSupprimer

Copyright Eugénie Rossi. Fourni par Blogger.
Les photos portant l'estampille du blog ainsi que les textes ne sont pas libres de droit. Merci de me consulter pour toute utilisation.