23 juil. 2014

Manger japonais à Paris | Nanashi

J'ai rôdé très longtemps autour de cette cantine de mon quartier avant de me décider à y manger. Mon entourage n'a pas cessé de me dire que c'était "délicieux mais cher" alors j'étais hésitante vis à vis de mes finances. Mais à force d'aller boire un verre en terrasse à côté, j'ai fini par me secouer les fesses et je peux vous dire que je n'ai pas été déçue !



La carte
Tout est fait maison (et majoritairement bio) ! C'est déjà un vrai bon point au niveau des saveurs, n'est-ce pas ?
Les plats japonais proposés sont tous revisités, un peu à la française tout en respectant les saveurs originelles. Des petits légumes cuisinés s'invitent dans la soupe misô (patate douce, asperges, carotte... selon la saison), un mélange de blé/quinoa/autres graines se marie à la perfection avec le bentô de viande, la mâche sait mettre en valeur le goût des sobas... Ce n'est donc pas une simple carte de plats mille fois vus et revus, japonais pour être japonais, que l'on nous propose. Et ca fait plaisir ! Cela permet de redécouvrir des aliments familiers, accompagnés avec originalité. Les croquettes de pomme de terre sont à tomber, au moins autant que le Kamo soba (sobas au canard), et le cheese cake au matcha, mes amis ! Une pure merveille !
Nanashi propose aussi une jolie carte de jus de fruits frais, et du jour, que je ne saurais que vous conseiller !

Photo de Student-food.com
L'ambiance
La cantine est souvent pleine, mais elle sait rester ouverte jusqu'à minuit (cuisine ouverte jusqu'à 23h). C'est très appréciable ! Les serveurs sont d'une gentillesse à toute épreuve, accueillants et toujours de bonne humeur. Ca aussi, ça joue sur la qualité du repas, mine de rien !

Les prix
C'est plus cher qu'un restaurant japonais basique. C'est dit ! Le plat coûte en moyenne entre 14 et 18€, l'entrée entre 3 et 8€. A noter que les prix ne sont pas les même en journée et le soir, et sont réduits si l'on prend à emporter. C'est d'ailleurs, à mon sens, le détail qui pèche un peu : la variation des prix est un vrai casse-tête. Les bentos sont à 10€ à emporter en semaine, mais passent à 12€ le week-end, le prix n'est pas le même quand on mange sur place le midi ou le soir. Choisir le jour pour y manger devient donc un vaste effort de réflexion. C'est dommage !
Aussi, comme on est tenté de goûter à plein de choses, de prendre un jus de fruit en plus et qu'on espère avoir la place pour un dessert, la note augmente vite. Mais les parts sont très copieuses et la qualité des aliments est indéniable. Quand on prend tout cela en compte, on relativise et on console son porte-monnaie. On se dit même qu'on reviendra !

Photo Meltyfood
Et si tu en veux encore plus
Nanashi a publié son propre livre de recettes. La mise en page est remarquablement soignée et les couleurs pastelles sont si douces que c'est un vrai repos pour les yeux. De jolis petits dessins accompagnent chaque recette.
Le livre est divisé en saisons. Chaque saison propose un bento viande, poisson ou végétarien. Viennent ensuite quelques recettes de desserts dont le fameux cheese cake !
Il y a donc peu de pages, mais les bentos sont tellement complets à chaque fois, qu'il est possible de multiplier les combinaisons facilement. Ce qui reste quand même très efficace !

Note


Nanashi
57, rue Charlot 75003 Paris
01.44.61.45.49
Métro : Fille du Calvaire
Ouvert tous les jours de 12h à Minuit

Retrouvez les aussi au 31, rue de Paradis 75010 Paris et au 6, rue de Tournon 75006 Paris.


Vous aimerez peut-être

1 commentaire:

Copyright Eugénie Rossi. Fourni par Blogger.
Les photos portant l'estampille du blog ainsi que les textes ne sont pas libres de droit. Merci de me consulter pour toute utilisation.