9 avr. 2014

Japon, la cuisine à la ferme


Un certain Dimanche, alors que j'errais dans les environs de la rue St Anne à la recherche d'ingrédients pour tenter mon "expérience karukan", je me suis retrouvée chez Komikku et y ai découvert LE livre de cuisine japonaise. Arrêtez tout, ouvrez grand vos écoutilles et préparez vos maigres économies ! Car si vous aimez pousser vos découvertes culinaires plus loin que les incontournables sushis et makis, que vous êtes déjà passés moult fois par les cases katsudon et poulet teriyaki, ce livre va devenir votre nouvelle bible ! Il s'agit de Japon, la cuisine à la ferme, de Nancy Singleton Hachisu, que vous pouvez trouver sur Amazon ou commander en librairie (c'est toujours mieux de préférer cette option).

L'auteure est américaine. Il y a 24 ans, elle quitte la Californie pour partir à la découverte de la cuisine traditionnelle japonaise. Sur place, elle tombe amoureuse d'un agriculteur bio, se marie et s'installe à la ferme. Elle  y récolte les légumes, entretient les champs et les potagers, expérimente la cuisine de saison et partage cette passion à travers des ateliers culinaires chez elle.
Ce livre recense 160 recettes issues de son quotidien et des ingrédients qu'elle se procure dans sa ferme et ses alentours. Beaucoup de photos personnelles, illustrant sa vie de tous les jours, agrémentent les recettes, ainsi que des encarts où Nancy partage sa philosophie de vie et son parcours au sein de la tradition japonaise, de manière très poétique.


C'est une cuisine généreuse que l'on découvre (les recettes sont toujours pour 6 ou 8 personnes), accompagnée de photos de grandes tablées joyeuses et familiales qui donnent envie de partager un bon repas avec tous les gens qu'on aime. Que ce soit une soupe paysanne, un shabu shabu ou du poisson grillé au feu de bois, tout est là pour se réunir et profiter des bons moments.
Les ingrédients, pour beaucoup, restent trouvables en France, et l'auteure ajoute qu'il ne faut pas hésiter à revisiter les recettes avec nos ingrédients locaux. 
On y trouve aussi comment faire son propre tofu - au cas où on se trouverait une vocation nouvelle - ses bocaux de légumes marinés, et un merveilleux riz au curry maison (カレーライス kare raisu) ! Et ça mes amis, c'est tout simplement la vie ! Pour les moins téméraires, sushis, makis, onigiris et autre katsudon sont aussi de la partie, mais ont ce petit quelque chose en plus qu'on ne trouve pas dans les autres livres. Sûrement un petit goût authentique qui jaillit des photos qui accompagnent les recettes.

Certains pourront être inquiétés par le prix du livre (43€), mais c'est un très bel objet que Picquier a édité : papier de qualité, tranche en tissu imprimé, une mise en page ultra soignée et des textes traduits dans une jolie synthaxe (ce n'est pas toujours le cas dans les livres de cuisine). 

Je teste plusieurs recettes et compte en partager quelques-unes bientôt, notamment la soupe miso maison que je pensais plus compliquée à réaliser de A à Z. En attendant, c'est sans la moindre culpabilité que je vous pousse à l'achat de ce bouquin !


Vous aimerez peut-être

2 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas ce bouquin, mais sûr, faut que j'aille le feuilleter ! A l'occas', jsuis preneuse pour la recette du riz au curry maison ^^ merci ma biche

    RépondreSupprimer
  2. La recette du riz au curry demande pas mal d'ingrédients mais elle déchire !! Je dois la refaire pour la mettre sur le blog en effet ! BIENTOT :D
    Je pense que tu ne seras pas déçue si tu te procures le livre (meme a Noel ou pour un anniversaire, tu vois le genre!)

    RépondreSupprimer

Copyright Eugénie Rossi. Fourni par Blogger.
Les photos portant l'estampille du blog ainsi que les textes ne sont pas libres de droit. Merci de me consulter pour toute utilisation.