27 nov. 2013

Japon - Tokyo | Où manger ?


Tokyo c'est grand, et quand on ne connait pas d'adresses sympathiques, on finit rapidement dans un Yoshinoya ou dans un restaurant insipide, à se consoler avec un katsudon que l'on compare inévitablement à ceux mangés dans la rue St Anne à Paris. J'aime ça aussi, rentrer dans un restaurant au hasard et voir ce qu'on peut y manger. Même si c'est une chaine, ca fait partie de leurs habitudes culinaires. Mais de temps en temps il y a des restaurants marquants, pour leur ambiance ou leur cuisine. Même chose pour les cafés, c'est quelque chose que j'adore découvrir à Paris, parce que l'atmosphère est toujours différente. Alors au Japon, où la passion des cafés s'étend de plus en plus, ça peut devenir un vrai petit marathon découverte.

Voici donc quelques adresses que je vous recommande mille fois !


Les bons restaurants


Sometaro - Asakusa (photos trouvées sur Trip Advisor)
Ce joli restaurant d'Asakusa spécialisé dans les okonomiyaki, référencé dans le Lonely Planet, est un repère à étrangers mais il en vaut sérieusement la peine. Chaque table a sa plaque de cuisson et on y fait soi-même ses okonomiyaki ou ses yaki soba, avec l'aide si besoin des serveurs habitués à aider les pauvres petits touristes profanes.
Le lieu est authentique, tout en bois et rempli d'affiches vieilles de 20 ans au bas mot. Attention l'été, c'est un vrai four car il n'y a pas de clim. Seuls quelques ventilateurs viennent soulager les clients en sueur à côté des plaques de cuisson.

Leur site
Asakusa Okonomiyaki - Sometaro
2-2-2 Nishi Asakusa, Taito ku, Tokyo
Métro : Tawaramachi ou Asakusa




Harukor - Shin-Okubo (photo trouvée sur Metropolis)
LE restaurant aïnu de Tokyo ! Les aïnus sont des aborigènes du Nord du Japon qui auraient habité l'île avant les japonais. Il sont maintenant très peu nombreux.
Ce minuscule restaurant propose donc de goûter la cuisine traditionnelle aïnu. Vous y trouverez des gyozas de cerf, des galettes de pomme de terre fermentée, et du poisson (les ingrédients sont importés d'Hokkaido). Les plats sont tous à partager, alors il ne faut pas hésiter à en prendre plusieurs. Les serveurs sont adorables et n'hésitent pas à partager les nouvelles de la communauté avec les clients. C'est d'ailleurs comme ça que j'ai su qu'il y a un festival aïnu tous les ans en Novembre à Tokyo, et que je l'avais loupé à 2 jours près.
Voici une petite vidéo montrant quelques plats du restaurant, puisque j'ai honteusement oublié de prendre des photos (c'était trop bon! j'ai été obsédée par la nourriture).


Harukor
Hyakunincho 1-10-1, Tokyo
JR : Shin-Okubo

Zauo - Shinjuku
Pour qui aime le poisson très frais et a envie de retourner à ses racines de chasseur/pêcheur, ce restaurant est une aubaine. Dans le hall de l'hôtel Washington à Shinjuku, ce restaurant propose de pêcher soi-même son poisson. On choisit ensuite comment il sera cuisiné : en sushi, sashimi, frit ou grillé. Il est également possible de choisir 2 combinaisons.
Pour les plus timides ou les plus nuls, il y a un menu à disposition proposant sushi, sashimi etc...
L'endroit est immense : environ 250 places, disposées sur un bateau au milieu des bassins ou dans des salles privatives type izakaya. Il est préférable (mais pas obligatoire) de réserver. Les clients qui pêchent restent une petite poignée d'heures le temps que ca morde, croyez-moi. Et je vous donne mon astuce personnelle : l'épuisette, c'est plus facile !
Pour plus de photos, allez faire un petit tour chez Un gaijin au Japon qui en parle très très bien.

Zauo
3-2-9 Nishi Shinjuku, Tokyo, au RDC du grand hôtel Washington
JR/Métro : Shinjuku




Café Studio - Harajuku
Un moment où l'on veut manger autre chose que japonais, ça peut arriver. Moi ça m'arrive en tout cas. J'ai découvert ce café totalement par hasard, alors que mon ventre criait famine à Harajuku. Les stands de crêpes vomissaient des foules de gens affamés, et la plupart des troquets étaient pleins. Y aller un Dimanche, aussi il faut dire... Je pense qu'il doit y avoir une foule d'adresses sympas dans les petites rues du quartier mais je n'ai pas encore eu le temps de les arpenter.
Bref, même si ce café-là est un brin chicos, l'atmosphère est douce et agréable, mais surtout la nourriture est très bonne ! Il y a également une scène, alors ça peut être l'occasion de découvrir des artistes indépendants.

Leur site et aussi leur blog
Studio Cafe
4-31-10 Jingumae Shibuya, Tokyo
JR : Harajuku et Métro : Meijijingumae


Les cafés atypiques 


Kissa mimosa - Asakusa shitamachi
Petit café très discret, planqué dans un bloc de la Shita-machi derrière Asakusa, tout jaune et tout à fait dans l'idée que se font les japonais de la Provence ! Fréquenté par les petites vieilles du quartier qui papotent gaiement entre elle, Kissa mimosa c'est le repère à hot cakes du coin. Les croques-monsieur et les hot dogs y sont également très bons. J'ai eu la bête idée de manger avant de choisir la spécialité sucrée et quand j'ai vu la tour de hot cakes arriver, j'en ai fait des sueurs froides ! Finalement tout a été dévoré en bonne et dûe forme. Tout semble fait sur le moment, en fonction des commandes, il faut donc avoir un peu de temps devant soi pour y manger.
Le café propose également des activités comme la chorale, des cours de violon ou de couture. Je pense que c'est pour ça que les Obasan du coin y sont fourrées ! C'est un point intéressant pour ceux et celles qui sont en quête de nouvelles rencontres, peu importe l'âge.
J'ai trouvé un blog qui décortique son goûter chez Kissa mimosa, ça vous donnera une idée !

Kissa mimosa
3-8-6 Asakusa 4chôme; Taito ku, Tokyo
Métro : Asakusa




Chon Hakuton - Ueno
Ce café coréen est juste à côté du parc d'Ueno, et si l'on choisit la fenêtre (et s'il n'y a pas de travaux), on a vue sur l'étang. Ambiance Kpop à fond les ballons avec vidéo projecteur en journée et soirée, c'est le moment de réviser ses classiques musicaux (ce n'est pas mon truc du tout, mais ça peut en appâter certains!). Mon petit guide conseillait avant tout le Lemon tea, qui est en fait un Yuzu-cha, et ca n'a pas raté, c'était très fort mais délicieux. N'hésitez pas à redemander de l'eau si vous avez besoin de diluer un peu. J'ai eu l'occasion d'y goûter le Kabocha latte (sweet pumpkin latte), boisson sucrée avec la consistance d'une soupe. Il y a ce qu'il faut pour être séduit sans être écoeuré. Le tout est servi sur un petit plateau décoré minutieusement et les banquettes sont confortables.
Ce café douillet est agréable pour attendre que le mauvais temps passe. Cela semble aussi être une bonne adresse pour dîner.

Chon Hakuton
Bunkyo, Yushima, 3 Chome42−3, Tokyo
JR/Métro : Ueno


Agrandir le plan

Les boulangeries


Wholesome - Ueno
Cette boulangerie est très facile à trouver car elle se trouve juste à droite de la gare d'Ueno, avant le parc. Un grand bâtiment en verre appelé "L'Ueno" abrite différents fast-foods et supporte de nombreuses publicités pleines de pandas tout mignons.
Cet endroit n'est pas le summum de la gastronomie et manque de choix concernant les boissons mais il vaut quand même qu'on s'y arrête pour tous ces petits pains adorables qu'on peut y trouver : hérissons, tortues, pandas, koalas... Le choix est difficile, mais je vous recommande de tester la brioche au thé et à la pomme, qui elle, est très bonne, et de laisser de côté le melon pan qui est un affront au bon goût. 

Wholesome à L'Ueno
Le site avec le plan
JR/Métro : Ueno

Courage - Asakusa
Un peu plus chere qu'ailleurs et toute petite, cette boulangerie de quartier m'a vendu de délicieux melon pans, alors je vous la recommande si, comme moi, vous aimez comparer tous les melon pans du pays afin de trouver le meilleur (pour moi, il vient de la boulangerie Appetito Bread de Kagoshima mais je veux bien toutes vos adresses pour continuer ma quête).

Courage
1-7-1 Asakusa, Taito ku, Tokyo
Métro : Tawaramachi ou Asakusa


Livres et magazines au service de nos estomacs

Pour peu que vous sachiez déchiffrer un peu de japonais, le meilleur moyen de découvrir une ville par ses restaurants, c'est de se rendre dans une grande librairie (Junku-dô, Maruzen, Libro...) rayon "tourisme" et "visite du Japon", et de feuilleter les très (vraiment très) nombreuses parutions du genre "se promener et manger à Tôkyo", "Recueil des 1600 meilleurs restaurants de la ville", "Savourer l'automne", j'en passe et des meilleures. Au même rayon, vous trouverez également des magazines recensant les meilleurs onsen du moment, c'est toujours utile !

J'ai vraiment compris l'intérêt de ces petits guides à Kagoshima, où j'ai acheté le premier d'une future longue série, puis à Tokyo où j'ai récidivé dans l'achat compulsif. Armée de ce précieux sésame, j'ai découvert des rues que je n'aurais jamais empruntées et j'ai toujours satisfait ma curiosité culinaire.

Chaque café est placé sur une carte précise puis une carte générale à la fin du livre, et possède sa petite description concernant le lieu et l'ambiance (endroit familial, chic, calme, branché, à thème...). Un plat est souvent conseillé comme étant l'incontournable. C'est comme ça qu'on s'est retrouvés à manger une montagne de hot cakes ou un curry au sésame noir.


Vous aimerez peut-être

10 commentaires:

  1. Tes photos m'ont terriblement données faim !

    RépondreSupprimer
  2. Ah super cet article, je me note les adresses pour mon voyage au Japon à la fin du printemps prochain. La dernière fois c'est vrai que j'avais fait du 100% au hasard pour les resto et c'est vrai que entre quelques belles surprises il y a eu du moins sympa. En vacances surtout à l'étranger on a envie d'en avoir plein les sens.

    RépondreSupprimer
  3. C'est marrant, parce qu'à part le Zauo, je ne connais aucun de ces restaurants / cafés. Ça montre que Tokyo est énorme et qu'on ne peut absolument pas tout faire ! Je note pour mon prochain voyage ;)
    Je vais publier ce soir ou demain des adresses à Ikebukuro, si ça t'intéresse...

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ces adresses, je note! Incroyable ce resto où on peut pêcher soi-même son poisson! J'aimerais bien tester!

    RépondreSupprimer
  5. Ca me fait plaisir d'avoir réussi à vous faire connaitre de nouvelles adresses ! Surtout, n'hésitez pas à feuilleter magazines et bouquins, c'est vraiment comme ca que j'ai fait de super découvertes !

    RépondreSupprimer
  6. Belle sélection d'adresses ! Gros coup de coeur pour ce restaurant Zauo - Shinjuku j'adore l'idée de pêcher son poisson et de le manger ensuite comme on veut ! :) En tout cas les photos donnent envie de partir à Tokyo et essayer tout ça ^^

    lilithistle.wordpress.com

    RépondreSupprimer
  7. Super Merci beaucoup pour ce partage d'adresses qui ont l'air top!

    RépondreSupprimer
  8. Je note le resto où on pêche ses poissons, je suis fan du concept !
    Et je laisse parler mon côté girly pour les p'tits pains des boulangeries ! :-)

    RépondreSupprimer
  9. Mon voyage arrive à grands pas, je décolle dans 2mois! (:
    Je sens que je vais prendre le temps de lire ton blog, pour y dégoter un max d'info insolites et intéressantes!!! *-*
    Tellement hate d'y aller en voyant tout ça!! (:

    RépondreSupprimer
  10. Sarah je te souhaite bon voyage, j'ai hate que tu le partages. Et oui n'hésite pas a tester ces restaurants, j'en ai encore quelques uns dont je dois parler dans des articles plus ciblés !

    Nath, oui le restau ou tu peche ton poisson est vraiment rigolo, et puis tu ne peux pas faire plus frais niveau sushi !

    RépondreSupprimer

Copyright Eugénie Rossi. Fourni par Blogger.
Les photos portant l'estampille du blog ainsi que les textes ne sont pas libres de droit. Merci de me consulter pour toute utilisation.