6 nov. 2013

Japon - Kyushu | La tournée des lacs de Kirishima


Le parc de Kirishima est notre dernière vadrouille autour de Kagoshima pour cette année. On peut y voir plusieurs lacs volcaniques, et faire de jolies randonnées autour de quelques pics en dormance.
Nous n'avons qu'une journée pour découvrir cet endroit et c'est un peu trop court, mais ca donne une excuse pour revenir une prochaine fois.


Le trajet, à partir de Kagoshima, demande déjà une organisation sans faille : il faut prendre un train jusqu'à Kirishima jingû ou Kokubu puis un bus jusqu'à Maruo et un autre bus jusqu'à Ebino Kôgen, le plateau d'où il est plus pratique de partir en randonnée. 
Il n'y a que 3 bus par jour entre Maruo et Ebino Kôgen. Le premier part avant l'arrivée du premier train en provenance de Kagoshima, le 2e fait débuter la randonnée à 11h et le 3e à 13h. La subtilité réside dans le fait qu'il n'y ait qu'un seul bus pour repartir d'Ebino Kôgen, à 16h. Si on veut profiter du panorama sans dormir sur place, le choix est vite fait. Nous arrivons donc à 11h et devons rayer plusieurs chemins de randonnée de nos possibilités. Nous ne faisons que la grimpette du Karakuni dake (pic d'où on est censé voir la Corée par temps dégagé) et le tour du lac Ônamino ike, qui représentent tout de même 4 bonnes heures de montées et de descentes parfois abruptes. Des cartes contenant le temps de balade sur chaque partie de sentier sont distribuées à Maruo et Ebino Kôgen, il est donc facile d'évaluer le trajet faisable en fonction des bus. Et en randonnant tranquillement, je peux vous certifier que les temps indiqués sont tout à fait réalistes.  Autre petit tips : je vous recommande de le faire dans ce sens si vous êtes comme moi des randonneurs du Dimanche, car commencer par le lac Ônamino Ike pour grimper vers le Karakuni dake semblait particulièrement inconfortable. Les gens rencontrés dans ce sens avaient l'air de ne pas vraiment savourer le paysage.


Un ciel laiteux recouvre le parc et cache rapidement les pics et lacs autour de nous. Le bleu de l'eau se laisse deviner sans jamais vraiment apparaître. Même si c'est parfois un peu rageant, l'atmosphère n'en est que plus magique.


La journée ne peut pas finir sans un petit remontant, et grâce à "Kagoshima cafe jikan" (かごしまカフェ時間), un petit livre acheté en début de séjour à Kagoshima qui recense les cafés sympathiques de la région (et dont je pense faire un article prochainement), nous savons parfaitement où aller avant de reprendre le train. A l'arrêt de bus "Kirishima jingû", à côté du fameux temple de la ville, se trouve le Sômokutô (草木塔) un charmant café ethnique au 2e étage d'un petit immeuble. Le bouquin conseille le curry au sésame noir, une des spécialité de la région que nous n'avions pas encore goûté. Nous en commandons un, accompagné de thé au yuzu. Un vrai délice, duquel il serait dommage de passer à côté entre 2 bus.


Vous aimerez peut-être

4 commentaires:

  1. Magnifique série de photos ! Je n'aurais probablement jamais l'occasion de découvrir cet endroit et c'est bien dommage !

    RépondreSupprimer
  2. Très joli série de photos! J'aime particulièrement celles où on voit les lacs. Ça devait être super impressionnant en direct!
    Byou!

    RépondreSupprimer
  3. waouuhh tes photos sont tellement belles *_*

    RépondreSupprimer
  4. wow! C'est très beau ces photos vue d'ensemble, quand on voit toutes ces petites marches à travers la nature, le lac est de toute beauté ! **

    RépondreSupprimer

Copyright Eugénie Rossi. Fourni par Blogger.
Les photos portant l'estampille du blog ainsi que les textes ne sont pas libres de droit. Merci de me consulter pour toute utilisation.