30 oct. 2013

Japon - Kyushu | Les cendres de Sakurajima


Puisqu'il a fait terriblement moche à Fukuoka, je n'ai pas prévu d'article particulier car nous avons annulé presque tout ce que nous avions prévu d'y faire (à part le shopping...).
Nous sommes maintenant à Kagoshima pour une semaine. Cette ville est en train de devenir ma préférée du Japon. Nous avons de la chance, il y fait beau pour le moment et il y a tellement de choses à découvrir autour que nous allons sûrement devoir y retourner lors du prochain voyage.

A côté de Kagoshima, il y a le volcan de Sakurajima, dont l'un des 3 cratères reste actif. La dernière grosse éruption (susceptible d'en faire des articles en France) date de mi-Octobre 2013. La cendre jonche les trottoirs un peu partout dans la ville, et parfois la quantité est assez impressionnante. Par-ci par-là, on trouve des montagnes de sacs plastiques remplis de ces cendres ramassées. Cela donne une aura particulière à cette ville, où les gens continuent de vivre leur routine tout en époussetant systématiquement les bancs avant de s'asseoir, ou en se protégeant d'une ombrelle les jours ou le volcan décide de fumer davantage.


Le 1er jour, nous prenons le ferry pour visiter ce fameux Sakurajima, en espérant le voir crachoter. On ne peut pas se rendre sur les pics bien évidemment mais il y a un joli circuit autour de l'île avec différents postes d'observation. Pour s'y balader, il vaut mieux être véhiculé. A défaut d'avoir une voiture, et par flemme de prendre des vélos chers, nous décidons de prendre le bus entre les différents points à visiter.


La petite balade qui longe la côte de l'île sur 3 kilomètres est très agréable. On y voit le volcan fumer une première fois, et croisons des petits vieux venus faire de la plongée ou pêcher.


Nous marchons jusqu'à l'observatoire de Karasujima. Une bande de chats faussement sauvages ne mettent pas longtemps à venir miauler dans nos pattes après avoir entendu le bruit d'un petit sachet plastique. Ils sont rôdés, les canailles.


Nous prenons ensuite le bus pour nous rendre 8km plus loin, au gros observatoire de Yunohira. On y voit parfaitement Kagoshima et les pics du volcan.
Ce qui est sympa avec ce bus, c'est qu'il s'arrête partout rapidement et permet donc de prendre une petite photo par-ci par-là sans avoir a attendre 45 minutes le prochain bus. C'est le principe du bus touristique me direz-vous, oui ! Mais celui-ci reste à un prix de bus normal !


Sakurajima est aussi une île à sources chaudes. Mais la déception a été intense de ce côté-là. Nous voulions absolument aller au Furusato-Onsen. Certes, ca ne faisait que quelques jours que nous avions pris connaissance de cet endroit, mais le potentiel était énorme ! Pour vous donner une idée, c'est un onsen en plein temple, avec un torii à l'entrée. On s'y baigne uniquement en yukata car la nudité est interdite dans ce lieu sacré. Quelques blogs, comme Onsen soaker ou Two yangs montrent bien la magie de l'endroit, dont voici un bon extrait :


L'hôtel et le onsen en question ont fermé jusqu'à nouvel ordre en 2011. Et nous ne l'avons su qu'en arrivant à Sakurajima, en demandant des informations sur les navettes pour ce onsen. La déception a été immense. J'ai voulu me consoler dans le bain de pied en bord de mer mais, à la simple vue de la couche de gras scintillant qui recouvrait l'eau par endroits, je me suis dit que Sakurajima ne serait pas mon île à onsen, un point c'est tout.

J'ai profité de notre escapade pour ramener quelques cadeaux et quelques cartes mignonnes. Sakurajima est aussi connu ici pour ses navets de 35 kg (les plus gros du monde) et ses mikan (oranges) de 3cm de diamètre (les plus petites du monde. On y trouve également beaucoup de camélias qui produisent des huiles très prisées pour la cuisine ou les soins de la peau et des cheveux. Un fruit est également produit sur cette île, le mube, que je ne connaissais pas. J'en ai acheté 2 petits pour goûter, mais je dois avouer que l'histoire traîne un peu faute d'avoir un couteau convenable pour les ouvrir.


Vous aimerez peut-être

3 commentaires:

  1. c'est super beau ! ça donne envie d'y aller :)

    RépondreSupprimer
  2. Dommage pour l'onsen... ca donnait envie. Très jolies photos en tout cas

    RépondreSupprimer
  3. Très jolies les photos ! C'est vraiment magnifique comme paysage !

    RépondreSupprimer

Copyright Eugénie Rossi. Fourni par Blogger.
Les photos portant l'estampille du blog ainsi que les textes ne sont pas libres de droit. Merci de me consulter pour toute utilisation.