5 janv. 2013

Japon - Kyushu | Beppu et ses onsen

J'ai assez peu abordé les Onsen dans ce blog et pourtant c'est sûrement ce que je préfère faire quand je vais au Japon. Enfin... Ce que je préférais faire puisque maintenant que je suis tatouée de manière extrêmement visible, je vais devoir tirer un trait dessus. Le tatouage est effectivement interdit dans les établissements de bains publics, car lié aux Yakuzas et aux gens de mauvaise vie. En tant qu'étranger, on peut faire un peu de forcing si le motif est tout petit, mais le seuil de tolérance est vite dépassé.
Je ne suis d'ailleurs pas encore retournée au Japon après être passée sous les aiguilles et j'avoue que j'appréhende un peu le nouveau regard (hostile?!) que je vais devoir affronter quotidiennement.. Cela donnera matière à quelques articles je pense.



Beppu est réputée pour ses sources chaudes présentes un peu partout dans et autour de la ville. Les hôtels sont souvent bien équipés à ce niveau-là, malheureusement ma fausse pudeur de débutante des onsen m'a retenue d'aller tester celui de mon hôtel... Oui, bah oui, j'étais un peu bête !
Un touriste lambda se doit d'aller visiter les 8 Enfers de Beppu (Jigoku Meguri), et je ne l'ai pas fait sérieusement car je n'avais qu'une journée sur place. J'ai admiré ce que l'on pouvait voir de la route et c'était déjà un vrai spectacle. Comme je n'ai pas pris de photos je vous laisse découvrir la vidéo de Kanpai-Japan.com.


Je me suis arrêtée chez un petit vendeur de bentôs rustique, ai pris un bus désespérément vide et, aidé d'un mignon petit plan faussement fait à la main, j'ai grimpé par delà la montagne et la forêt profonde. Il pleuvait à torrent et je n'avais pas prévu de parapluie, si bien que c'est trempés jusqu'aux os que je suis arrivée au Hebi no Yu (へびん湯).



J'étais seule, aussi me suis-je empressés de dévorer mon bento avant de me laver et me baigner. Toutefois, c'est le Japon alors un coin soit disant caché reste sous surveillance. La caméra de sécurité était facilement repérable et une équipe de secours est arrivée presque immédiatement afin de vérifier si moi, pauvre petite gaijin perdue, je savais faire face à la chaleur des sources chaudes. Ils sont repartis très vite et j'ai pu savourer le panorama, nue au milieu de la verdure en toute impunité. Et ce genre de chose, croyez-moi, ca n'a pas de prix !
Un peu plus tard, un homme est venu se prélasser aussi. C'était évidemment un bain mixte, et pour ceux ou celles qui se poseraient la question : Non, en tant que demoiselle, je n'ai pas ressenti la moindre gêne ni la moindre incivilité. Les gens viennent ici pour se détendre, pas pour reluquer. Alors que je me rhabillais, un groupe de personnes âgées est arrivé. Ils étaient plein de vie et très sympathiques. C'est après avoir discuté gaiement avec eux allègrement nus en face de moi, que je suis redescendue vers la civilisation, heureuse et sur un petit nuage.




Et voici un petit rappel sur comment utiliser les onsen, car on ne sait jamais, ca peut toujours vous sauver la vie si jamais une famille japonaise vous prend au dépourvu et vous propose de participer à ce sport national !

Vous aimerez peut-être

10 commentaires:

  1. J'aurai jamais osé les bains mixtes. Deja un bain public normal je n'ose pas, alors mixte !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au début c'est sur qu'on y repense à deux fois, mais finalement comme personne ne se scrute, on oublie tres vite la nudité ;)

      Supprimer
  2. Trop mignonne la carte ! Ca a du etre l'aventure de traverser la montagne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'était pas de tout repos effectivement, mais c'est un super souvenir du coup.

      Supprimer
  3. Ah et tres jolies phoots au passage

    RépondreSupprimer
  4. Effectivement, ça donne envie :)
    Je tâcherai de trouver la prochaine fois ! Je n'ai jamais fait de onsen "sauvage" !

    RépondreSupprimer
  5. Les onsen sauvages sont vraiment tres agreables, bon ils sont souvent mixtes donc il faut l'endurer, mais une fois lancé, il y a une sensation de liberté folle !

    RépondreSupprimer
  6. Et avec des tatouages comme c'est dans la nature, est-ce possible d'y aller ?

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Claire,
    le tatouage ne pose aucun problème dans les onsens de ce type. N'hésitez pas à lire mon article "quid du tatouage au Japon?" qui pourra vous éclairer à ce sujet. http://cocoyuyu.blogspot.fr/2013/12/quid-du-tatouage-au-japon.html

    RépondreSupprimer
  8. Merci beaucoup ! je regarde tout de suite !

    RépondreSupprimer

Copyright Eugénie Rossi. Fourni par Blogger.
Les photos portant l'estampille du blog ainsi que les textes ne sont pas libres de droit. Merci de me consulter pour toute utilisation.