22 sept. 2012

Manger japonais à Paris | Petit gouter chez Toraya

Une fois n'est pas coutume, j'ai envie de partager un petit moment agréable que j'ai passé à Toraya avec une copine. Je m'y suis rendue après avoir lu l'article de Little Sushi Town sur les namagashis qui m'a donné l'eau à la bouche.

Malgré mes 7 années de vie à Paris, je n'y étais jamais allée. Pas de raison particulière, mais il était temps de corriger le tir.
Ce salon de thé japonais n'est pas donné (quartier St Honoré oblige!) mais la qualité du service et des produits proposés vaut largement le prix. Il est possible de manger sur place le midi mais il faut être prêt à dépenser 25/30 euros pour un bento.

Nous avons choisi de gouter les Namagashi (生菓子, gâteaux de saison) accompagnés d'un petit thé.

Tokusa man et Soba cha
"Tokusa Man      Prèles au Clair de Lune 
Le Tokusa Man est un manjû nacré, à base d'igname, fourré à la pâte d’azuki rouges en purée, parfumée à la cannelle. La brioche extérieure est estampillée au fer chaud de motifs de champs de prèles et de pleine lune. Ce gâteau évoque les hautes herbes des prèles sauvages avant la fauche, éclairées par un halo de clair de lune." Le kigo Tokusa-Karu (Faucher les prèles) est une métaphore poétique qui caractérise l’automne. Les tokusa (prèles) sont une variété de fougères qui abonde dans les sols humides. Leurs tiges sont très résistantes et les artisans s’en servent pour polir les pièces en bois. 
La cannelle lui donnait un petit goût de Noël très agréable. Je n'avais jamais bu de soba cha avant, il est désormais adopté !

Uzura yaki et Genmai cha 
"Uzura Yaki      Délice de Caille Gâteau blanc-nacré, aux formes rebondies s’allongeant aux deux extrémités, pour former bec et queue, le Uzura Yaki a les contours, très épurés, d’une petite caille. Son plumage est symbolisé par un simple trait appuyé, estampillé au fer chaud. Ce gâteau, dont le nom est déjà répertorié avant l’ère Edo (1603-1868), se compose d’une fine pâte de riz gyûhi, fourrée à la pâte d’azuki rouges au sésame. "
Le sésame était très prononcé et rendait l'uzura yaki extrêmement savoureux.

Toraya
10, rue St Florentin
75001 Paris
Métro : Concorde ou Madeleine
Ouvert tous les jours de 10h30 à 19h sauf Dimanche et fêtes


Vous aimerez peut-être

11 commentaires:

  1. Hehe tu me donnes l'eau a la bouche !!
    J'irais la prochaine fois que je vais a Paris!

    Xoxo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si jamais tu veux qu'on y aille ensemble n'hésite pas à me dire.
      Mais sinon oui ca vaut le détour de temps en temps.

      Supprimer
  2. Chouette article, merci beaucoup pour le lien^^ J'ai d'ores et déjà partagé ça sur ma page Facebook.

    Uzura Yaki a l'air très bon... En voilà un que je n'ai pas pu goûter. Et soba cha... Aaaaah... J'adore^^

    En tout cas tu as l'air d'avoir apprécié, j'en suis ravie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour le partage, c'est gentil.

      Oui on a vraiment apprécié. Maintenant il va falloir attendre les namagashi d'hiver. J'en aurais quand meme bien pris tout une boite si ca n'avait pas été si cher.

      Maintenant je vais chercher ou acheter du soba cha.

      Supprimer
  3. J'arrive ici alors que je prépare mon propre billet sur Toraya, mais à Yokohama.
    Par curiosité, combien coute la pâtisserie + le thé ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah interessant, j'irai lire ca quand tu l'auras fini !
      Ici la patisserie coute 4.90€ a emporter ou 5.90€ sur place... T_T Tu vas surement me faire pleurer avec le prix à Yokohama !
      Le thé coutait 5€ la théière.

      Supprimer
    2. Je n'ai pas regardé les prix à la carte, mais la formule goûter est à 15€ avec un thé, une glace et deux pâtisseries. C'est donc beaucoup plus abordable.

      Supprimer
    3. Oui effectivement la formule gouter semble pas mal mais je ne l'ai meme pas vue sur le menu :'(

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas du tout! Honte à moi je vis en région parisienne en plus >< Je pense que je vais noter ça dans un coin et tester ça, car les pâtisseries ont l'air terrible *_* Puis je n'ai jamais mangé de patisseries japonaises >< Ca pourrait être l'occasion.
    Merci pour cet article en tout cas, et pour le lien qui m'a fait saliver (miam!)
    Byou~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oooh ! Remarque je ne peux rien dire car je n'y étais jamais allée non plus. Quitte à découvrir les patisseries japonaises, autant aller dans un bon salon de thé car sinon tu as vite fait d'être déçue et de ne plus y retoucher.
      Il y a aussi Aki Boulangerie (rue St Anne) qui en propose mais je ne les ai pas goutées encore.

      Supprimer
  5. Bonjour,

    Je travaille sur le site très féminin www.confidentielles.com et nous souhaiterions mettre en avant des bloggeuses au travers d’une petite interview, des bloggeuses enthousiastes et passionnées, comme vous l’êtes.
    Si cette démarche vous interesse, n'hésitez pas à me contacter à cette adresse mail :
    marie-rose@confidentielles.com

    Très bonne journée,

    Marie-Rose

    RépondreSupprimer

Copyright Eugénie Rossi. Fourni par Blogger.
Les photos portant l'estampille du blog ainsi que les textes ne sont pas libres de droit. Merci de me consulter pour toute utilisation.